Comment monter une fenêtre de rénovation ?

Votre fenêtre fait grise mine mais le bâtit est en parfait état ? Dans ce cas, vous devez opter pour la pose en rénovation. Ce type de pose nécessite en effet de quelques attentions particulières en plus d’un certain savoir-faire en bricolage. Contrairement à une dépose totale, la pose en rénovation est relativement simple et rapide. Pour cause, seuls les ouvrants qui seront démontés et le dormant est toujours conservé. On fait le point.

Rénover sa fenêtre : la préparation

Avant de vous précipiter à monter une fenêtre de rénovation, il est fortement recommandé de préparer le bâti de la fenêtre pour faire place à la nouvelle ouverture. Pour cela, mesurez en premier lieu la hauteur du cadre en partant de la partie la plus étroite vers les extrémités et au milieu. Ensuite, passez par prendre les mensurations des hauteurs la plus faibles ainsi que la largeur. Une fois fait, il vous est possible d’ôter les ouvrants, les baguettes ainsi que les anciennes paumelles. Avant de passer à l’étape suivante, enlevez toutes les poussières qui entassent sur l’ancienne partie. Si nécessaire, prévoyez un traitement de bois à savoir le produit insecticide et fongicide. Idem, appliquez en fond de la feuillure un joint de silicone et clouez les tasseaux afin d’ajuster le niveau des feuillures. N’oubliez pas d’installer un joint d’étanchéité de type autocollant directement sur la pièce d’appui de votre dormant.

Comment poser le cadre de votre nouvelle fenêtre ?

Pour ce faire, enlevez de prime abord les battants puis installez le nouveau cadre en plaçant et en fixant les serre-joints. N’hésitez pas à faire une comparaison des mesures de diagonales afin d’éviter les différences du niveau de la traverse basse. Pour achever cette étape, fixez bien le nouveau dormant sur l’ancien bâti de haut vers le bas tout en remettant les ouvrants en place. Veuillez vérifier également l’aplomb de l’ouverture. Si possible, prenez des vis adaptés et fixez-les pour corriger l’aplomb. A cela s’ajoute la fixation des autres vis vérins. Vous pouvez désormais installer la fenêtre su l’appui en bois qui se situe en bas.

Revoir l’étanchéité de la fenêtre

Pour conserver une étanchéité de votre fenêtre, mettez un joint mousse sur le long des montants ainsi qu’un joint de silicone sur la partie basse. Vous pouvez en servir pour boucher les trous afin d’empêcher l’évacuation de l’ancien dormant. Réalisez les mêmes étapes pour le cadre. Pour achever cette étape, posez les profils d’habillage qui doivent être clipsé après avoir été conçus à la longueur parfaite.

 

Quelles fenêtres pour plus de confort et d’économie ?
Fenêtres en alu : avantages et inconvénients