Quelles fenêtres pour plus de confort et d’économie ?

On entend parfois dire à quelqu’un qu’il jetai de l’argent par les fenêtres. Peut-être qu’on y jette aussi sans qu’on en a conscience. Par le fait que les fenêtres ne sont pas efficacement isolantes, et qu’on perd de la chaleur. Qui sait ? Découvrez quelles fenêtres offrent plus d’économie et de confort.

Plus de confort avec les fenêtres ?

Par le simple fait qu’on a les bonnes fenêtres installées, cela pourvois à une bonne humeur. Non seulement que ces sont des ouvertures pour une vue agréable,mais aussi que ces sont des substances étanches qui peuvent empêcher le froid de l’extérieur d’envahir la maison. En occurrence, ses vitrages et ses cadres contribuent à la détention de la chaleur dans la maison et la stabilisent en limitant les pertes. A savoir que par rapport à un mur cimenté, une fenêtre gaspille jusqu’à 5 fois plus de chaleur en laissant circuler l’air.Une bordure mal isolée peut laisser passer de l’eau (de pluie par exemple) ou aussi un courant d’air outre la perte de chaleur. Pour avoir plus de confort, un choix de fenêtres économie d’énergie peut limiter la perte de chaleur.

Des fenêtres qui permettent d’économiser

Économiser en changeant ses fenêtres, cela marche bien sur le plan énergétique. Nombreux variables entrent en jeu pour calculer tous ce qu’on a comme avantages. Mais pour faire simple, on indique que les fenêtres peuvent faire dépenser environ 20% de plus en consommation énergétique, plus précisément en chauffage. Cette perte peut être évitée en grande partie si on décide de remplacer des fenêtres avec des fenêtres économie d’énergie, plus performants en termes d’isolation thermique. Ce qui permet de mettre les surplus en économie. En plus, le changement de fenêtres fait  partie de ce qu’on appel rénovation énergétique que l’État encourage. De ce fait, le projet est susceptible  de recevoir de l’aide comme la prime énergie, le crédit d’impôt en transition énergétique, éco-PTZ, les subventions de l’ANAH ou des collectivités locales… .

Quelles type de fenêtres aux choix

Deux facteurs sont importants pour définir la performance des fenêtres économie d’énergie, la menuiserie et le vitrage. Pour le châssis, il y a d’abord le PVC qui a un  bon rapport qualité/prix, robuste et résistant. Il y a aussi l’aluminium qui est très solide, inoxydable et ne nécessite pas d’entretien. Enfin, le bois : naturellement isolant sur le plan thermique et sonore, le bois est fort mais exige un entretient régulier. On peut aussi trouver des fenêtres en alliage bois et aluminium qui est plus onéreux. Pour le vitrage,le survitrage conserve les fenêtres actuelles, mais sont moins efficaces. Le double vitrage super-isolant (un espace rempli de gaz entre les vitres), l’idéal, est très efficace.Le triple vitrage est encore plus efficace mais aussi plus coûteux.

Comment monter une fenêtre de rénovation ?
Fenêtres en alu : avantages et inconvénients